Ile d’Oléron en Octobre

L’ile d’Oléron à la fin du mois d’Octobre… une gageure !

Vous souhaitez manger des huitres chez un producteur, c’est trop tard, il ferme boutique.
Vous souhaitez déjeuner ou diner au restaurant, appelez avant, la saison est finie.
Vous voulez visiter les marais salants… trop tard, la récolte est terminée.
Les parcs d’oiseaux ? Ils ont déjà tous migré !

La Cottiniere
Author: Chris P.Aperture: 6.3Camera: Canon EOS 5D Mark IIIso: 200Copyright: Christophe PaupardOrientation: 1
« 1 de 15 »

Et pourtant, malgré ces petits désagréments, cette île est sympathique.

Moins superficielle et parisienne que l’île de Ré (on y croise moins de Porsche), elle offre un caractère sauvage mais paisible.

Pointe de Chassiron-Ile d’Oleron

Ses côtes désormais désertées vous livrent de jolis couchers de soleil pour lesquels vous n’êtes pas obligés d’attendre très tard le soir.

Ses couleurs d’un début d’automne lui confèrent le caractère nostalgique, voire un peu sinistre, des lieux consacrés aux plaisirs
d’été et désormais déserts. Les toboggans silencieux, les piscines vides et les campings aux bungalows inhabités sont autant de
regards tristes offerts au touriste.

Phare de Chassiron-Ile d’Oleron
Phare de Chassiron-Ile d’Oleron

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez au phare de Chassiron. En passant par « Les Huttes » et le chemin côtier, vous suivrez le sentier pédestre et ses bancs
inoccupés, jusqu’au phare que vous pourrez visiter pour contempler l’île à 55m de haut.

Port et Criée de La Cotiniere

Au port de La Cotinière (6éme port français), spécialisé dans la pêche des espèces nobles, vous pourrez assister à la criée, désormais informatisée 🙂 .Vous verrez ainsi passer les ordres d’achats des lots de poisson fraîchement débarqués.

 

A Boyardville, vous pourrez faire de belles balades en forêt, puis rejoindre les plages d’où vous pourrez apercevoir « Fort Boyard »

Boyardville

Chateau d’Oleron vous permettra la visite du Fort Vauban, la Citadelle et peut-être de visiter l’exposition du moment.

Son village de pêcheurs d’huitres, réhabilité en partie pour le commerce, offre les 2 visages de l’artisanat et de la pêche. L’un s’accomode de cabanes colorées chatoyantes, quand l’autre présente un aspect plus proche du travail marin.

Chateau d’Oleron-Ile d’Oleron